fbpx

Blog

Makerr
2 mars 2020
Non classé Aucun commentaire

Les nano influenceurs et le marketing en 2020

Le marketing d’influence est bien parti pour devenir une des pierres angulaires du marketing au 21ème siècle. La croissance rapide, notamment celles des nano influenceurs et micro influenceurs, a un impact conséquent sur les stratégies des marketeurs. Selon les données les plus récentes,93% des marketeurs prévoient de s’y essayer en 2020.

Nous avons listé quelques pistes sur les prochains développements de la nano influence et des nano influenceurs pour le futur proche. Rappelons également qu’au vu de la croissance du secteur, il devrait valoir 10 milliards de dollars d’ici à la fin de l’année.

L’avènement des nano influenceurs

Il semblerait que dans certains cas, moins soit effectivement plus.

Il y a eu énormément de débats et de confusion quant à quels types d’influenceurs ont le plus d’impact. Pour beaucoup, la notion d’influenceur fait penser à Kylie Jenner et son tarif prohibitif de 250 000$ pour un post sur Intagram. Quant aux nano influenceurs, ce sont les membres qui « n’ont que » quelques dizaines à quelques centaines de followers.

En 2020, les célébrités, ou comme on les appelle souvent, les macro-influenceurs seront de moins en moins sollicités. Ceci est dû à leurs coûts qui augmentent et à leur engagement en déclin. Les célébrités ont effectivement des millions de followers, mais ils n’ont pas nécessairement un pouvoir d’influence sur les décisions d’achat de leur audience. Contrairement aux nano influenceurs, les célébrités ne sont que rarement confinés à une niche, ce qui dilue leur impact entre toutes les niches auxquelles ils appartiennent.

Être célèbre et avoir des millions de followers permet de construire de la visibilité, mais n’est pas suffisant pour engager une audience.

Les nano influenceurs occupent une place particulière dans l’espace des influenceurs. Le nombre de leur followers n’est pas si impressionnant, entre une centaine et quelques milliers, mais ils ont énormément d’avantages. Ils sont plus accessibles que les macro-influenceurs. Ils sont beaucoup plus nombreux et plus ouverts aux partenariats. Ils sont également plus présents pour leur audience et ont des relations beaucoup plus fortes avec leurs followers.

Leur taux d’engagement est entre 30% et 50% plus haut que pour les macro-influenceurs. Vous comprenez maintenant pourquoi les nano influenceurs sont les partenaires qui vous offriront la plus haute valeur ajoutée. Leur capacité à accéder à des micro-communautés bien définies vous donne une porte d’entrée à des groupes de clients potentiels.

Sans vous ruiner, avoir accès une audience très engagée et très qualifiée vous permettra de générer du buzz et de la traction. Que ne peut-on pas aimer avec les nano-influenceurs ?

Des partenariats de long terme avec des influenceurs

Jusqu’à présent, la plupart des marques travaillaient avec des influenceurs de manière ponctuelle, sur demande. Cette dynamique fonctionne bien mais il est possible d’aller beaucoup plus loin.

Plutôt que d’avoir recours à un influenceur pour une campagne spécifique, les marketeurs se rendent compte des bénéfices qui existent à créer une relation de longue durée et d’arrêter de payer pour un unique post sponsorisé.

Au fur et à mesure que les marques construisent des relations fortes avec leurs nano influenceurs, elles acquièrent des connaissances sur ce qui fonctionne le mieux dans leur marché et avec leur public.

Au fur et à mesure que les marques construisent des relations fortes avec leurs nano influenceurs, elles acquièrent des connaissances sur ce qui fonctionne le mieux dans leur marché et avec leur public. En conséquence, les influenceurs sont davantage motivés pour créer du contenu de qualité. Les bénéfices et la stabilité d’un partenariat financier durable sont des éléments qui aideront un nano influenceur à s’engager avec une marque plutôt qu’une autre.

Le résultat de tout cela ? Plus de ROI, et une réelle situation de win-win.

La vidéo et l’audio sont vos contenus prioritaires

La vidéo est l’outil ultime du content marketing. C’est-à-dire créer des contenus pour attirer vos clients. Pour les nano influenceurs comme pour les autres acteurs, les vidéos obtiennent 135% de reach organique en plus. C’est-à-dire que par rapport à une image ou du texte, une vidéo sera partagée pratiquement 2,5 fois plus.

Les consommateurs passent également trois fois plus de temps à regarder des vidéos qu’à consulter les autres formes de contenu. Si vous ne deviez concentrer vos efforts que sur un seul type de contenu, il faut que ce soit les vidéos.

Comme l’explique également Gary Vaynerchuk, la vidéo est le contenu le plus versatile. Vous pouvez en extraire l’audio pour créer un podcast. Vous pouvez faire des captures et poster des photos. Vous pouvez également en sélectionner différentes parties pour créer de plus petites vidéos, plus faciles à partager. Il s’agit d’un contenu pilier.

Considérons les statistiques suivantes :

  • 81% des entreprises utilisent les vidéos dans leur stratégies marketing
  • 6 personnes sur 10 préfèrent regarder des vidéos en ligne à la télévision
  • Plusieurs plateformes, dont Facebook, sont en train d’axer leur stratégie sur la vidéo plus que les autres formes de contenu

Une étude de Burst Media indique que pour chaque dollar dépensé en marketing d’influence, l’entreprise en gagne en moyenne 6,85. Allier l’efficacité des vidéos à l’engagement des nano influenceurs est une combinaison gagnante pour 2020.

Les influenceurs vont continuer à créer plus de contenus vidéo dans les années à venir pour répondre aux demandes de leurs audiences. Qu’il s’agisse de Snapchat, TikTok ou Instagram avec des courtes vidéos ou de contenus plus longs pour YouTube, Facebook ou IGTV, le moment est bien choisi pour se lancer.

Plus de 51% des sondés indiquent avoir écouté l’un des 700 000 podcasts actifs aux us. Et pour cause, l’audio a également de meilleurs résultats que le texte.

La consolidation du contenu, des nano influenceurs et du marketing d’influence

Jusqu’à présent, le contenu, les influenceurs et le marketing sur les réseaux sociaux ont été approchés comme des stratégies différentes. En réalité, ce sont différentes parties complémentaires du marketing d’influence. Pour avoir de meilleurs résultats, vous devriez y réfléchir comme un ensemble.

La stratégie de contenu consiste à créer des contenus intéressants et à les partager avec vos clients potentiels. Les nano influenceurs sont des acteurs privilégiés pour créer et diffuser ce contenu. Les réseaux sociaux sont des outils indispensables pour propager, mesurer et inciter les clients à interagir avec vos contenus.

Privilégier les métriques de performance

La plupart des marketeurs seront d’accord pour affirmer que le marketing d’influence offre les meilleurs retours sur investissement. Plus que d’autres outils comme le SEO ou l’email à court terme.

La majorité des objectifs des campagnes d’influence concerne la brand awareness. C’est-à-dire la connaissance de la marque de la part des clients potentiels. Le reste des objectifs est partagé entre l’optimisation des clicks et des achats.

Peu sont ceux qui mesurent directement leur marketing d’influence en fonction des ventes générées. Selon nous, trop de marketeurs se concentrent sur les impressions et le brand building, et pas assez sur la conversion. Notons cependant que chacun de ces objectifs est primordial pour le succès d’une campagne. Idéalement, un marketeur saura articuler les différents buts et métriques pour s’assurer les plus grands retours sur investissement.

Notre conseil pour 2020 : concentrez-vous plus sur le taux d’engagement que sur le nombre de followers.

Le marketing d’influence : ce que disent les marketeurs

Voici quelques statistiques sur ce que les marketeurs identifient comme éléments qui affectent leur travail.

  • 93% des marketeurs ont recours au marketing d’influence ou aux nano influenceurs
  • 70% des marketeurs utilisent des influenceurs pour la promotion du contenu et les lancements de produits
  • 84% des marketeurs sont convaincus que cette stratégie est payante à court terme
  • 36% des marketeurs ont recours des micro-influenceurs
  • 30% des marketeurs sondés ont recours à des célébrités
  • 68% des marketeurs indiquent qu’Instagram est la plateforme la plus important pour leurs campagnes

Ce que disent les consommateurs :

Les clients ont nettement plus confiance dans les nano influenceurs. Voilà quelques données.

  • 65% des consommateurs découvrent un nouveau produit par semaine
  • 87% ont effectué un achat après la recommandation d’un influenceur
  • 70% des femmes préfèrent Instagram aux autres plateformes
  • 30% des consommateurs ont déjà recommandé un nano influenceur à leurs amis ou connaissances

Le marketing évolue très vite. Il paraît évidement à présent que les réseaux sociaux, le contenu et les influenceurs font partie des stratégies à surveiller pour les mois à venir. Toutes les marques bénéficieraient à réfléchir à ces problématiques et à engager le débat avec des nano influenceurs.

Sources : (1. SocialPubli 2019 Influencer Marketing Report, 2. Linqia’s The State of Influencer Marketing 2019 Survey, and 3. Rakuten’s 2019 Influencer Marketing Global Survey.)

Les commentaires sont clos